Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email

Comment trouver des truffes à la mouche? Est-ce vraiment possible?

Parmi toutes les méthodes de cavage, on vous éclaire ici sur la plus intrigante...

Comment trouver des truffes à la mouche? Ce n’est pas tout d’avoir acquis une truffière.  D’apprendre avec patience et humilité à bien s’en occuper. Encore faut-il ne pas oublier que l’objectif ultime est de ramasser des truffes fraiches. Et comme à chaque fois que l’on parle de truffes, cela n’est pas aussi évident que le novice pourrait le croire. En effet il existe 3 méthodes classiques de ramassage (cavage) de truffes fraîches. Nous n’aborderons pas ici les “expériences” anecdotiques de certains trufficulteurs avec le sanglier, le blaireau, le renard ou encore le chat. Même si cette dernière expérience nous donne des idées pour notre petite Bouh 😉

Bouh la Caveuse de truffes
Bouh la Caveuse de Truffes

Plus sérieusement revenons aux méthodes traditionnelles éprouvées. La plus répandue aujourd’hui est celle de chercher des truffes avec un chien. Avec le temps le chien est également devenu le meilleur ami des trufficulteurs. Il existe entre le rabassier et son fidèle compagnon une véritable complicité dans le partage de l’amour pour la truffe. Toutefois, pour arriver à de bons résultats il faut comme toujours quand on parle de truffes faire preuve de patience, constance et régularité. Certaines races de chiens, telles que les Teckels,  les Épagneuls ou encore les célèbres Lagotto Romagnolos, présentent des prédispositions fortes pour le cavage de truffes. Encore faut-il réussir leur dressage. En suivant la bonne méthode comme décrite dans l’excellent article de nos confrères de truffière.org, les résultats peuvent être spectaculaires. 

Comment trouver des à truffes à la mouche? Du lard ou du cochon?

Souvent le caveur utilisera  un petit bâton avec lequel il balaiera la surface du sol, en se tenant face au soleil.

Vous avez dit cochon? En effet l’usage du cochon, ou plus exactement du porcelet, était autrefois très répandu dans les campagnes truffières. La méthode de dressage diffère en fait très peu de celle pour les chiens. Elle reste calée sur le mécanisme action récompense. Cependant il semblerait que le cochon soit plus résistant et plus précis également. Un chien, poussé par son maître peut avoir tendance à caver des truffes immatures. Alors que le cochon cavera toujours les truffes mûres. Cependant attention, le cochon est un redoutable gourmand quand il s’agit de melanosporum! Pour approfondir la question chien ou cochon truffier, nous vous conseillons la lecture de l’excellent article de nos confrères d’Esprit de Pays: “Le cavage: cochon ou chien truffier?”

Mais revenons à la mouche!

Comme nous vous le relations dans notre précédent article, nous venons d’avoir les clés de la truffière. Du coup, vu que nous n’avons pas l’habitude de mettre la charrue avant les boeufs, nous n’avons pas encore adopté notre futur compagnon de cavage. Heureusement pour ceux qui n’ont ni porc, ni chien, il existe une troisième méthode de cavage de truffes qui a fait ses preuves.

Cavage au cochon
Cavage de truffes au cochon

Il s’agit de ce que l’on appelle le cavage à la mouche à truffes encore appelée mouche rabassière. Cette méthode consiste à observer les brûlés et tenter d’y repérer l’envol d’une petite mouche de couleur rousse dont la longueur ne dépasse pas 1 cm. Souvent le caveur utilisera  un petit bâton avec lequel il balaiera la surface du sol, en ayant le soleil face à soi.

Trouver des truffes à la mouche... faisons plus ample connaissance.

Ce que l’on appelle communément mouche à truffe relève en fait d’une appélation générique. En réalité les mouches à truffes sont, selon R. Coutin, au nombre de 8. Toutes de la famille des Helomyzidae. Deux espèces sont cependant plus communes. Il s’agit de la Suillia gigantea ou encore appellée  tuberivora, ce qui vous l’avouerez fait un peu peur et de sa consoeur Suillia fuscicornis.

Ces mouches à truffes pondent au dessus des truffes car elles sont attirées par leur odeur. Pas de panique, soyez rassurés, ni l’une ni l’autre ne s’attaquera à vos truffes. Toutefois, on a constaté que leurs larves, qui vont éclore environ 3 à 4 jours après la ponte, finiront par trouver vos truffes. Cela intervient lorsque les  truffes sont déjà à maturité trop avancée.

De manière générale, pour trouver des. truffes, il faut donc un complice, que ce soit un chien, un cochon ou une mouche. Il faut également privilégier un cavage régulier et fréquent pour s’assurer d’une récolte de truffes fraiches au sommet de leurs qualités organoleptiques. En outre une présence régulière sur votre truffière aura pour effet de décourager les importuns un peu trop gourmands!

Certes la recherche de truffes à la mouche demande beaucoup de patience. Mais pour nous qui venons de faire l’acquisition de notre truffière, c’est aussi un excellent moyen de faire connaissance approfondie avec elle. Et quelle joie en plus de découvrir une truffe fraiche aestivum par le simple pouvoir de la patience et de l’observation. 
Crédit photo de couverture : Aleksandrs Balodis